La planète brule – Mettez vous à l’anglais avec le rapport du GIEC 2018

Tags :

Category : info externe , information

Le rapport 2018 du GIEC vient de paraitre

Une bonne nouvelle d’abord

Quand vous l’aurez terminé, vous aurez progressé en anglais international sauf si vous préférez lire le résumé en français

Une moins bonne nouvelle

Le contenu de ce rapport.  sr15_spm_final 35 pages en anglais international.
Un résumé en français de 4 pages  CIEC_pr_181008_P48_spm_fr dans le communiqué de presse relatant l’approbation du rapport complet. 

Bonne lecture.

Le temps nous est compté, et nous devons agir concrètement pour ne pas être haïs par les générations futures, si nous ignorons les avertissements de ce rapport.

Pour votre info, les auteurs de ce rapport ne sont pas rémunérés. Ils le font sur le temps de travail normal. En prime le gouvernement des Etats-Unis a décidé de couper toutes les subventions aux organismes de recherche permettant au GIEC de se réunir et aux COP de s’organiser.

Commentaire personnel n’engageant pas Lion-Environnement : Malgré ce que prétend M. Trump, le réchauffement climatique est là, et l’année 2018 préfigure ce qui va se passer dans les années à venir. Les tempêtes, typhons et cyclones ne seront qu’une vaste blague à côté de la désertification des pays entiers. Nous allons devoir apprendre à gérer l’eau intelligemment car cette denrée indispensable commence à manquer tant dans les zones tropicales et subtropicales que dans les mégalopoles. Et nous allons assister (participer ?) à des migrations massives de populations (250 à 300 millions d’habitants) vers des régions plus supportables. Le bonheur est à portée de main si nous nous bougeons.