Jour J pour le jardin partagé

Samedi 22 juin, sous un ciel uniformément bleu, a eu lieu l’inauguration du jardin partagé.

Dès 9h30, le thé, le café et des douceurs apportés par des adhérents de l’association attendaient les visiteurs qui n’ont pas tardé à arriver; guidés par des jardiniers, ils ont découvert les différents secteurs du jardin: la parcelle collective et le cabanon, les  parcelles individuelles, les bacs cultivés par les enfants des écoles, les arbres fruitiers petits et grands, l’emplacement du puits et de la future mare, la parcelle de l’association AIRE et son rucher,  les toilettes sèches.

Tout ce qui depuis 4 mois occupent jardiniers et bricoleurs, et qui a complètement transformé un vaste terrain vague en jardin partagé.

La matinée a débuté par différents ateliers: peinture à la farine, fabrication de purin d’ortie, compostage (avec le Syvedac) et découverte des ruches

Peinture à la farine                            Découverte des ruches

 

Semis et plantation d’un cerisier par les enfants

L’arrivée de M. le maire Dominique Régeard, accompagné de la 1ère adjointe Me Eva Six, a sonné l’heure de l’inauguration officielle : ruban vert coupé par les enfants et discours prononcés par Bruno de Larminat, président de Lion Environnement, Dominique Régeard, maire, et Stéphane Dumeige, directeur de l’association AIRE, qui tous les trois ont montré comment un projet peut exister lorsque les énergies se rencontrent.

Le ruban vert est coupé par les enfants           Signature de la convention de mise                                                                                            à disposition du terrain

Un vote nourri a permis de déterminer le visuel du panneau qui accueillera les visiteurs à l’entrée du jardin.

Tout le monde s’est ensuite approché de la table dressée pour partager un verre et diverses préparations goûteuses afin de fêter dignement cette inauguration conviviale et joyeuse.

Cidre, cerises, courgettes à l’aigre-doux         Le barbecue était déjà en route pour                                        entre autres                                 clore cette matinée très réussie

Toutes les photos de la journée inaugurale

 

 


d’où viennent nos oranges?

Category : amap

  A l’arrivée dans la cour, chez Dominique, refaire le compte et attribuer

Vous avez récupéré votre commande d’agrumes. Savez-vous d’où ils viennent? Vous saurez tout en lisant cet article paru dans Ouest France le 17/11/2019.

 

 


Le festival Alimenterre à Lion-sur-mer

Category : actualités , film-débat

Vendredi 15 novembre, a eu lieu à la mairie de Lion sur mer l’inauguration du festival Alimenterre.

Dans un premier temps, un pot d’accueil a permis aux différents représentants des associations partenaires de cet événement de se présenter. Moment important qui nous a permis de nous écouter et de trouver des passerelles  entre nous. Ceci, en présence de l’adjointe chargée des associations de la mairie de Douvres-la-Délivrande et du Maire de Lion-sur-mer. Tous deux ont souligné l’importance du tissu associatif et la force que donne la capacité à travailler ensemble.

Les représentants d’Horizons solidaires lors de l’inauguration à la mairie, à l’écoute des différentes présentations.

A 20h30, à la salle Trianon, une cinquantaine de personnes attentives a assisté à la projection du film « Faut-il arrêter de manger les animaux » de Benoit Bringer, suivie d’une courte vidéo relatant un exemple des conséquences des pratiques de notre industrie agroalimentaire sur l’économie de l’Afrique de l’ouest. Ci dessous, la petite vidéo :

 

A l’issue de la projection, la salle a manifesté son intérêt en écoutant les expériences de Oumou Khairy-Diallo , présidente très active d’un directoire de femmes éleveuses au Sénégal  et de Christine Gamaury, éleveuse de moutons et de poules, maraîchère  et fournisseur de l’AMAP de Douvres. Deux femmes qui oeuvrent pour faire vivre une agriculture locale respectueuse de l’environnement et des humains qui y travaillent.

Les deux intervenantes lors du débat, avec G. Mariey, de l’association familiale de Douvres qui a animé le débat.

Enfin, un pot de l’amitié servi par les amis du cinéma de Lion, agrémenté par des douceurs des Jardins de la Douvette, confiture et miel, a permis de prolonger les discussions.


deuxième sortie champignons de cet automne

Mercredi 6 novembre, à 7h30 tapantes (ça ne rigole pas!), une petite vingtaine de personnes a rendez-vous sur le parking de la mairie de Lion pour un covoiturage.

Emmenés par Philippe, nous prenons la direction de la foret d’Ecouves.  Dans notre viseur, les cèpes et les chanterelles.

 

Arrivés sur place, nous tentons de suivre Philippe qui file dans la foret. Voir les champignons, ça demande de la concentration, de la patience et un oeil qui petit à petit devient exercé.

Sylvie explique: les cèpes avec un chapeau marron, un pied charnu et clair, et sous le chapeau, des petits tubes fins et serrés, clairs, parfois jaunes. Les chanterelles, beaucoup plus petites ont des plis sous leur chapeau.

            A la mi-journée, nos paniers sont déjà bien remplis.

Les piques – niques préparés sont avalés à Mortrée, ensuite direction la foret de Gouffern . Cette fois ci, nous espérons les délicieux et délicats pieds de moutons qui ont eux des aiguillons sous leur chapeau.

En milieu d’après midi, fatigués, sacs et paniers bien remplis, nous regagnons Lion sur mer en discutant recette de cuisine.

                                                                                                               Sylvie supervise les paniers


le festival Alimenterre à Lion sur mer

Category : actualités , amap , film-débat

Cette année, l’association Lion Environnement rejoint le festival Alimenterre initié depuis 13 ans par le CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale).

Cette manifestation souligne, entre autres, l’interdépendance des enjeux agricoles et alimentaires dans le monde entier. En 2019, de nouveaux débats sont ouverts:

  • La place des femmes dans ces enjeux, ici et là-bas
  • Un élevage durable et respectueux des éleveurs et des animaux est-il vraiment possible?

Pour illustrer et participer à ces débats:

Projection de « Faut-il arrêter de manger les animaux  » de Benoit Bringer.

le vendredi 15 Novembre à 20h30 au cinéma Le Trianon.

Cette projection sera suivie d’un débat avec la participation de Me Oumou Khairy-Diallo. Présidente du directoire régional des femmes éleveuses de Kaolack au Sénégal,  et de producteurs locaux d’AMAP.

Le pot de l’amitié , à l’issue de la projection, sera offert par les amis du cinéma de Lion.


WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com