Merci Carmen pour ce premier nettoyage de 2018

L’enthousiasme de la nouvelle année

Après le passage de Carmen sur nos côtes, qu’allait-on trouver comme cadeaux du nouvel an ?

A marée basse et avec un vent soutenu, plus de vingt-cinq nettoyeurs avaient répondu présent pour récupérer les déchets rejeté par le passage de Carmen et les coups de vent qui ont suivi.
La violence de Carmen a entrainé des dégâts importants le long de la digue. Des blocs de plusieurs tonnes faisant parapet ont été déplacés voire basculés sur la plage.

Ici un fragment du parapet se retrouve à faire le crabe.

Dans ce qui a été collecté, on retrouve énormément de filets, de bouts et d’attaches de casiers.

Les déchets habituels (canettes, sacs plastiques) côtoient des gants, des morceaux de suroîts.

 

Quand un conteneur de déchets est insuffisamment abrité, il y a toutes les chances pour que Carmen l’envoie faire un tour sur la plage. C’est arrivé à celui-ci.

Il faut dire qu’à sa décharge (joke) il est difficile pour un grand conteneur de bien s’abriter.

Résultat des opérations

Plus de quatre-vingt kilos de choses diverses collectées en une bonne heure ét demie, qui viennent s’ajouter à tout ce que des Lionnais conscients des dégâts ont remonté les jours précédents.

 

Un bonheur n’arrivant jamais seul, une pluie glaciale s’est mise à tomber au moment où les participants se dispersaient en se donnant rendez-vous pour remettre ça le premier dimanche de février (le 4 pour être exact).

 

Merci à tous les participants pour cet engagement et au 4 février.